mercredi 9 août 2017

L'histoire de Tammy sur TF1 : le phénomène des "Gainers" ou quand grossir devient un business

4

Dimanche je vous ai présenté mon petit débrief spécial après la diffusion du reportage "Naturisme, obésité: ils vivent sans complexes" samedi 5 août 2017. Je remercie d'ailleurs tous ceux qui ont eu la gentillesse d'accorder quelques minutes de leur temps pour lire mon blabla

#coeuraveclesdoigts

Dans ce billet, j'ai volontairement mis de côté le passage du témoin n°3, Tammy, tant son histoire m'a semblé... incroyable. Je m'en vais vous la narrer.

Tammy est une jeune américaine de 25 ans. Elle vit dans la banlieue de Los Angeles avec son compagnon, Johan. Tammy pèse 130kg pour 1,62m. Rien d'extraordinaire au pays de la junk-food me direz-vous.

Effectivement. Les chiffres sont alarmants: l'obésité est le 2ème facteur de décès aux USA. L'Américaine moyenne pèse environ 78kg pour 1.60m et l'Américain moyen, lui, frise les 100kg pour 1.75m. La population obèse est telle dans certains états que même moi, avec mon quintal, je pourrais être considérée comme canon, voire mince.... (putain, j'aurais dû vivre là-bas).

 40% des femmes, 37% des hommes et... 17% des enfants américains sont obèses. Je ne sais pas vous, mais moi ça me fait flipper... Pas pour les adultes, après tout je suis bien mal placée pour juger. En revanche pour les enfants c'est juste effrayant...

Que faire pour enrayer ce phénomène ? Bah je pense que montrer l'exemple est plus qu'important. Poke à Michelle Obama (#BestFirstLadyEver) pour son programme Let's Move!: le but de ce programme est de motiver les jeunes à changer leurs habitudes alimentaires et à bouger leur popotin !


Malheureusement je doute que cela soit suffisant pour aider les jeunes ricains à bouger leur gras (#sansvouloirêtreméchante) et à arrêter de s'empiffrer de burgers, pizzas, tacos en veux-tu en voilà. Comment les motiver à bouffer de la salade et des légumes dans un pays où il y a un fast-food tous les 2 mètres et où la pizza est classée comme légume dans les cantines scolaires ? Aux US, il est clairement plus facile de trouver un burger-frites que des courgettes... (rhoooo j'suis méchante, y'a des tomates dans le ketchup).

Quel exemple on peut donner aux plus jeunes dans un pays où les gens organisent des concours d'empiffrage de hot-dogs ? D'ailleurs dans le reportage on voit une nana toute fière d'avoir gagné un concours de gobage de tamales (sorte de papillote frite sudaméricaine garnie de viande, légumes, sauces ou encore chocolat...). Elle a mangé 1 kilo de tamales en 2 minutes. Oui, UN KILO en 2 putains de minutes. Sa récompense ? Une grosse assiette de tamales (des fois qu'elle ait encore un peu faim, sait-on jamais)... et un joli chèque de 500$ !


(Parenthèse SériesAddict ouverte) Le fameux concours de hot-dogs dans la saison 2 de Grey's Anatomy !! Karev et Bailey s'occupe d'une mangeuse professionnelle coréenne qui souffre d'une déchirure œsophagienne à cause de son "métier" et la bande d'internes décident de se faire un contest. (Parenthèse SériesAddict fermée)

On est d'accord, les concurrents de ce genre de concours ne font pas ça pour la gloire ou parce qu'ils ont un petit creux, c'est bien pour le pognon. Mais parfois, certains n'hésitent pas à aller plus loin...

Tammy est l'une d'entre eux. La demoiselle, ou plutôt son cher et tendre, a fait de ses kilos un business. Un véritable business. Avant, Tammy était une jeune femme comme les autres, plutôt jolie et bien gaulée, la californienne type, blonde péroxydée bronzée...


Mais ça, c'était avant... 5 ans et 60kg plus tard....


C'est une toute autre jeune femme. Je ne jugerai pas son physique hein. Elle n'est pas moche, elle a un visage plutôt agréable et aime son corps malgré ses 130kg. 

Sur le web, Tammy est connue sous le nom de SexySignature, avec une chaîne Youtube et un site internet dédié.  Mais ce n'est pas une énième Youtubeuse beauté, loin de là.

Son fond de commerce ? S'empiffrer devant une caméra et prendre du poids. Elle fait partie de ceux que l'on appelle les "GAINERS" (ceux qui prennent du poids). Son but ? Atteindre au plus vite les 150 kilos et arriver première au classement des "mannequins" grande taille (je mets mannequins entre guillemets parce que vu le site mis en référence, je doute qu'il recensent les sites des mannequins plus size classy comme Tess Holliday... je pense qu'on est sur un ranking un peu plus glauque...) ! Son grand kiff ? Monter sur la balance et voir les kilos s'accumuler (là où toi, grosse vache de base, tu éclaterais volontiers ta balance contre le miroir de la salle de bain à chaque fois que ton poids augmente).

Pour se faire, elle a adopté un régime pour le moins étonnant: elle se nourrit en permanence, toutes les 2 heures. Je ne vous parle pas de petits en-cas gourmands mais bien de véritables repas. Dans le reportage, on la voit ainsi se taper un double-cheeseburger avec des frites au cheddar en plein milieu de matinée pour combler une dent creuse. 

J'aime la junk-food mais là, trop c'est trop... #cholestérol #payetesartèresbouchées

Une addition salée à 2000 kcalories, soit bien plus que le total de calories qu'elle devrait manger sur la journée (pour info, un adulte doit consommer entre 1200 et 1800 kcal par jour). Et le tout sous l’œil vicelard bienveillant de son mac amoureux...


Il la filme donc entrain de s'empiffrer, elle en fait des tonnes en minaudant devant son burger dégoulinant de gras, jusqu'à en avoir le hoquet ! Johan ne résiste d'ailleurs pas à l'envie de signaler que les vidéos avec le hoquet sont super recherchées et bankables sur le net #bruitdemachineàsous

Une fois l'en-cas fini (ou presque ! elle n'arrivera pas au bout à cause du hoquet) (#dramedelamer #ÔrageÔdésespoir), retour à la maison où Sieur Johan s'empresse de télécharger la vidéo sur leur site internet. Vidéo qui donc leur rapportera du fric. Beaucoup de fric...

L'accès à son site internet est payant, 148$ l'inscription. Grâce à ses vidéos d'empiffrage et autres elle peut gagner dans les 2000 euros par mois 😱 Il y a des gens qui aiment voir ce genre de vidéos. IL. Y. A. DES. GENS. QUI. PAIENT. POUR. REGARDER. ÇA. #jevaisvomiretjereviens (Pour info, c'est un phénomène qui nous vient de Corée, pour une fois que ce ne sont pas les américains qui inventent un truc débile... #rendonsàCésarcequiappartientàCésar) (merci les gars, le monde avait vraiment besoin de ça).

Petite capture d'écran de sa chaîne Youtube où elle a publié une vidéo d'elle où elle passe 1min30 à tatouiller son gros ventre ambiance "Mmmmmm qu'il est beau mon ventre.... Mmmmmmm j'adooooooore caresser mon gros ventre", featuring la-voix-de-téléphone-rose slash chaudasse. Vous avez remarqué le nombre de vues ??? Je suis pour la body-acceptance. Elle se kiffe grosse comme ça, tant mieux pour elle. Mais putain il n'y a que moi qui trouve ça malaisant comme vidéo ?

Tiens, d'ailleurs, en parlant de malaise, parlons un peu de Johan. J'hésite entre plusieurs options pour parler de lui... C'est qui ? Son mec ? Son agent? Son maquereau ? Je pencherais plutôt pour la 3ème option, même si ce dernier s'autoproclame "Gourou du marketing": ainsi a-t-il dit à sa belle "Je vais transformer tes kilos en dollars!".

Son rôle au quotidien ? Filmer sa douce en plein goinfrage, nourrir le site web de ses montages (n'est pas Scorsese qui veut, n'en déplaise au monsieur) et gratifier sa chère et tendre de mots doux tels "Tu es très grosse ma chérie" (avec des cœurs dans la voix et tout), car pour eux, "gros" n'est pas une insulte. Pour le coup je suis d'accord avec lui, à la base ce n'en est pas une. Mais faut pas non plus pousser mémé dans les orties. Mon mari me sort ça je lui pète la gueule à coups de balance, soyons clairs (#tuesprévenumonchéri #jetaime).

 

Mais son rôle ne s'arrête pas là. Dans leur business-plan, Môssieur le Gourou joue un rôle capital. Il est un FEEDER, c'est à dire celui qui nourrit, qui donne à manger. C'est lui qui prépare de gras bons énormes petits plats à sa dulcinée. Il l'encourage à manger encore plus et plus souvent. Il la gave, littéralement. Lui donne la becquée quand celle-ci n'en peut plus de se baffrer.

#Gavagedoies #FoieGras #MalaiseTV
Et quand le festin est terminée, la pauvre est bien à la peine... Bah oui, ça doit faire mal de littéralement se faire péter la panse. Mais pas d'inquiétude, le prince charmant vient au secours de sa princesse pour lui masser le bide histoire de l'aider à digérer..... et de faire de la place pour le prochain repas...

"Il m'encourage, il ne me force pas. Je suis moi-même, je fais ce qu'il me plait". Non, sans déc ? Il ne te force pas ? Nooooon, il se contente juste de te gaver comme une dinde qu'il va bouffer au prochain Thanksgiving.  C'est juste aberrant comme relation. Son mec n'est ni plus ni moins qu'un maquereau qui prostitue sa meuf pour se faire du blé.

KILOS = FRIC donc PLUS DE KILOS = PLUS DE FRIC donc JE TE GAVE POUR ME FAIRE DES COUILLES EN OR EN VENDANT TON CORPS. C'est quoi déjà la définition de prostitution ? La seule différence c'est que là, Tammy est sous l'emprise de son souteneur de son plein gré... Glauque. Et parfaitement SEXISTE. Cette nana se laisse manipuler par son mec et semble heureuse d'être "vendue" sur le net pour leur rapporter de la caillasse. Certains diront que le fait d'avoir monté une affaire autour de sa propre image, de s'accepter et de s'aimer autant malgré son physique hors-norme pourrait être un symbole de féminisme, de body-acceptance, tout ça... Ouais bah non. Là c'est juste malaisant et malsain. 

Dans cette histoire, Tammy est un produit de consommation, marketé à mort par son mec le roi du tuning qui "tune" sa meuf en l'engraissant comme il tunerait sa bagnole. Sans compter que ni lui, ni elle du reste, ne semblent prendre en compte les dangers que court Tammy dans sa course effrénée aux kilos, tout ça pour gagner du fric.


Bref, j'ai regardé cette partie du reportage avec un mélange d'étonnement, de dégoût et d'envie de hurler, me demandant comment le monde avait pu en arriver là... 

Moi j'dis, mieux vaut éteindre la télé, éloigner nos gosses d'internet et de tout ce qu'il s'y passe et toujours tâcher de montrer le bon exemple à nos enfants, sans les transformer en control freaks de la bouffe. Se faire plaisir avec un McDo ou du chocolat de temps en temps oui, mais manger équilibré c'est la base.

Et vous, vous en pensez quoi de tout ça ?








4 commentaires:

  1. chère maman ex-baleine, ne me remercie pas d'avoir pris du temps pour lire ton blabla comme tu dis, c'est juste un régal ; de l'info et beaucoup d'humour ; j'adore ; pour la nana qui fait du fric en s'empiffrant j'avais déjà vu ce reportage effarant et son mec no comment ; à vomir... au propre comme au figuré ; j'espère que tout va bien pour toi ; j'attend le prochain épisode

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Annie, tu es une lectrice fidèle et ça me ravit ! Je partage le même sentiment concernant ce mec... beurk !

      Supprimer
  2. incroyable des fois on se demande ou les gens vont chercher toutes ses co.....ries!! nous on en chie pour les perdre ses kilos on en donnerais bien un peu aux autres!! en tout cas courage à toi dans ta rééducation :)
    gwen

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire. Effectivement en voyant ce genre de reportage on se dit qu'il n'y a pas de justice. P***** de kilos !

      Supprimer